3 astuces pour une carte de visite efficace

A l’heure de réaliser une toute nouvelle carte de visite, plusieurs questions peuvent surgir : comment dépoussiérer son image et rester pertinent ? Quel format choisir ou quelle personnalisation ? Si différents points techniques et graphiques sont à observer, il y en a d’autres à ne pas négliger. Voici quelques astuces pour une carte de visite efficace, en lien avec une bonne stratégie commerciale.

Bien choisir son contenu

La carte de visite doit être comme une belle vitrine de magasin : elle doit faire envie sans en déballer tout le contenu. Si l’objectif est donc bien de capter l’attention, le choix de l’organisation du contenu, de sa structuration, et des mots, est donc très important.

  • Le contenu doit demeurer cohérent avec les mots clés et autres baseline utilisés par ailleurs (site web, réseaux sociaux, etc.)
  • La typographie et autres éléments visuels doivent être sélectionnés avec autant de soin, en résonance avec ses autres contenus.

Choisir une typologie de cartes en fonction de ses prospects

Si la question d’opter pour une carte horizontale ou verticale pourrait sembler de prime abord secondaire, elle ne l’est pas dans les faits : scanner son bassin de prospects pour ajuster au mieux sa façon de communiquer est une clé pour avoir plus d’impact.

Avoir des formats différents (classique, carré, ouvert, etc.) selon la typologie de prospects peut être une piste intéressante à explorer, en fonction de ce que l’on sait d’eux.
Ici encore il faut prendre garde néanmoins à ne pas faire dans le superflu : l’originalité et la personnalisation d’une carte ne doit pas entraver sa bonne lecture. En effet, rester simple et aérer le contenu pour (re)poser la vue est essentiel. Différenciation ne doit donc pas rimer avec brouillon.

Il faudra tout de même qu’elle comprenne a minima, avec une certaine hiérarchisation :

  • Le nom et le logo de l’entreprise
  • Le nom et le prénom (ainsi que le poste éventuellement)
  • Les informations de contact : téléphone (direct ou non), mail, adresse.

L’usage du slogan demeure intéressant si celui-ci est bref. Enfin, la finition (mat, brillant, coins arrondis, etc.) et « l’ennoblissement » peuvent apporter de la plus-value à la carte : dans ce dernier cas, user de dorures pour créer un objet élégant est un atout si l’on travaille dans l’industrie du luxe par exemple. La carte de visite efficace est celle qui est pleinement adaptée.

Gagner du temps avec les cartes de visites virtuelles

Personnaliser ses cartes et donner des options utiles à son interlocuteur pour que le contact soit le meilleur possible, est l’idéal d’une relation efficiente.

Véritable clé de voûte dans toute dynamique de prospection, la carte de visite doit ressembler à ce qui habite la marque ou le porteur de projet.

La spontanéité requise par certains contacts (exemple : dans des conditions de networking) et le manque de temps peuvent aussi trouver un soutien de taille via les cartes de visites virtuelles. Tout en souplesse, elles constituent un complément intéressant aux cartes traditionnelles, notamment en écho aux nouveaux usages.