7 bases de l’entrepreneur responsable

Les entreprises qui réussissent le mieux sont celles qui s’engagent. En effet, un sondage intitulé « Global Entrepreneur Report 2018 », révèle de meilleures faveurs envers les acteurs économiques s’impliquant pour un impact sociétal positif.

Etre entrepreneur responsable, c’est mener une politique respectueuse dans la durée

Aujourd’hui, avoir un positionnement produit différenciant et proposer un service de qualité en soi ne suffit plus. A l’heure des questions sur la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et l’urgence environnementale, entretenir une logique d’amélioration continue est essentiel pour perdurer.

Si la question des valeurs importe, c’est que nous avons aussi besoin de donner du sens. Et, pour faciliter un échange de qualité avec nos interlocuteurs, se retrouver sur certains principes aide aussi la mise en route vertueuse d’un business sur des bases saines.

Dans sa contribution au développement durable, la RSE intègre donc 7 postures (norme ISO 26000), que l’entrepreneur responsable pourra tâcher d’investir. Il lui appartient ensuite d’en adapter le tout à son propre contexte (échanges internes, externes, activités économiques, etc.)

Au delà d’une organisation ultra rodée, quelques actions peuvent être simplement mises en oeuvre au bureau, pour aider un peu la planète. 

7 bases pour réduire l’impact environnemental numérique

  • Déployer des efforts en faveur de l’économie d’énergie : usage de multiprises, extinction des appareils (et des lumières), isolation de qualité, etc.
  • Penser recyclage et éviter l’impression papier (ne pas imprimer tout ce qui n’est pas strictement nécessaire).
  • Privilégier le paiement des factures en ligne ou via mobile.
  • Avoir une consommation d’eau raisonnée et éviter l’achat de bouteilles en plastique (exemple : une fontaine à eau à disposition de l’équipe sera toujours mieux que la commande de packs d’eau).
  • Nettoyer ses boîtes et rationaliser l’envoi de mails (ces derniers consomment énormément).
  • Gérer ses cartes de visites via une application virtuelle (voire ses nombreux avantages)
  • Acheter uniquement auprès d’entreprises ou de prestataires dont les pratiques sont durables et ne dégradent pas l’environnement.

Pour l’entrepreneur responsable féru, il est aussi possible de calculer son empreinte carbone pour un plan d’action affiné quant à l’impact environnemental de son activité professionnelle. Penser impact global, c’est donc le crédo de l’entrepreneur d’aujourd’hui.