Refaire son CV, les 6 erreurs à éviter

Comment refaire son CV ? Tout d’abord, il faut noter qu’un recruteur passe très peu de temps à le lire : il le parcoure en à peine 30 secondes en moyenne. Le temps de faire bonne impression et retenir l’attention est donc court. Ci-dessous quelques erreurs à éviter afin de rester dans le haut du panier.

Refaire son CV, trop long

Un CV qui n’est pas aéré et qui se lit sur plusieurs pages, est, sauf cas particuliers, peu recommandé. Il est indigeste pour tout recruteur qui souhaite évaluer un profil en un clin d’oeil. Si les fioritures et le détail à l’excès sont à éviter, à l’inverse, les trous dans le CV sont également préjudiciables à une bonne assimilation des activités.

Ne pas actualiser son CV

Repartir du même template utilisé il y a cinq ans, et simplement ajouter les quelques lignes relatives à son dernier emploi est un mauvais choix. Il faut revaloriser son parcours pour lui donner de la cohérence et adapter sa communication sur un temps donné. Associer cette dynamique à l’usage de cartes de visite virtuelles peut être très utile dans ce cadre.

Rester descriptif

Mettre ses compétences en avant, des résultats, des références et surtout employer des verbes d’action souligneront plus volontiers votre dynamisme. Eviter de valoriser des réussites non personnelles (les chiffres de l’entreprise plutôt que ses propres résultats) sera de mise, il faut aussi arguer de ses résultats pour montrer sa dimension stratégique et une réelle plus-value.

Ne pas travailler ses titres

Il s’agit d’un point essentiel car les titres constituent des lignes maîtresses de lecture pour un potentiel recruteur. Si ceux-ci sont opaques, ne rendent pas bien compte des activités, voire sont en décalage avec le contenu, cela n’arrangera pas la bonne perception de son profil.

Choisir une photo inadaptée

Même si vous vous trouvez bien dessus, il faut éviter les photos non professionnelles, prises dans un cadre extérieur, pixellisées ou encore mal cadrées : elles ne trancheront pas en votre faveur. En cas de doute abstenez-vous d’en mettre, c’est mieux.

Ne pas avoir d’objectif professionnel clair

Le poids des mots et la structure du CV doivent être étudiés pour faciliter le pitch, organisé autour d’une ligne directrice claire. Attention de ce fait à ne pas non plus utiliser un vocabulaire trop technique, qui pourrait nuire à sa bonne compréhension.

Enfin, il faut noter que les fautes d’orthographe sont bien évidemment à bannir de toute présentation.