La carte de visite en réalité augmentée, une bonne idée ?

La carte de visite en réalité augmentée, une bonne idée ?

L’intelligence artificielle, la réalité augmentée ou encore la réalité virtuelle sont autant de technologies qui bouleversent les codes et les produits traditionnels. Et du côté de la carte de visite, qu’en est-il ?

Faut-il encore avoir des cartes de visite « papier »?

La carte de visite traditionnelle ou « business card » semble intemporelle aux yeux de nombreux professionnels. Pourtant, les possibilités offertes par les nouvelles technologies en matière de stockage d’informations permettent d’apporter de sérieux avantages à la carte de visite virtuelle ou dématérialisée. Sans remplacer la première, finalement, la question est plutôt d’alterner les usages en fonction des utilisateurs à qui la distribution en est faite. Elle est donc davantage d’offrir une expérience spécifique plutôt que de figer sa manière de communiquer. 

La carte de visite en réalité augmentée, complémentaire à toutes les autres

Complémentaire à la business card comme à la carte de visite virtuelle ou numérique, elle se lit grâce à un smartphone et via une technologie en direct des images dans un environnement 3D (Image live Tracking technology). Si elle est de facto vecteur d’innovation et fait passer une perception particulière de son détenteur, elle doit d’abord s’inscrire dans une volonté de personnalisation de la relation : quelle image donner de soi à tel prospect, que représente son entreprise, etc. Dans l’ère du conversationnel, personnaliser sa communication commence dès cette première approche, pour se démarquer de la concurrence.

L’innovation au service des cartes de visite

Les cartes de visite sont les premiers éléments de communication palpables qui parlent de son entreprise et amorcent le dialogue. Ne pas les négliger pour être à la pointe et parler directement « au coeur » de son interlocuteur sera donc essentiel. Au delà de la technologie liée à la carte de visite en réalité augmentée, c’est bien la créativité dans la mise en oeuvre et la diffusion des cartes de visite dans l’ensemble qui devra faire la différence. Enfin, il faut penser à alimenter ses réseaux sociaux – et son profil Linkedin notamment – de manière à faire un écho pertinent à ce contenu.